David Carroll

David Carroll

Groupe

Né dans le Dublin contestataire des années 70, en plein revival Folk, d'un père écrivain américano-irlandais refuznik du Vietnam et d'une mère juive austro-tchèque polyglotte, rousse et hippy, David grandit dans la banlieue est parisienne au son du hip-hop naissant. Après 10 ans d’expérimentation électronique, il se met au songwriting et publie en 2009 « The Guest », 1er album Folk-Rock paru sur son propre label MILK MUSIC. Après quatre ans de tournée en Europe et aux USA, en solo et avec son groupe, le temps est venu pour un deuxième album qui tente le grand écart entre un songwriting d'inspiration traditionnelle (blues, folk, country) et ses influences électro.

Dans une époque sombre, individualiste et désillusionnée, la création se doit d’entretenir une lueur l'espoir. C’est cette conviction qui a poussé le songwriter juif-irlandais à se rapprocher de la tradition des « protest songs » telles que les ont portés Woody Guthrie, Bob Dylan, Bruce Springsteen. Mais comme l'a théorisé Alain Badiou dans son « Eloge de l'amour », sans Eros, pas de révolte. Comme les deux faces d’une même médaille, l’amour et l’engagement politique sont comme le Yin et le Yang de toutes les musiques rebelles. Rock & Roll, Punk, Hip Hop, Techno... Toutes ces formes d’expression relèvent finalement de la même aspiration a élever les esprits tout en bougeant les corps. Et si la révolution était sexy ? Ce ne sont pas Alain Badiou, Sigmund Freud ou James Joyce qui nous contrediront...

  • David Carroll 1
    icon photo
    David Carroll 1icon photo
  • David Carroll 2
    icon photo
    David Carroll 2icon photo
  • David Carroll 3
    icon photo
    David Carroll 3icon photo
  • Holding On To Love
    icon video
    Holding On To Loveicon video
  • Broken Toy Live
    icon video
    Broken Toy Liveicon video
  • Broken Household Blues Live
    icon video
    Broken Household Blues Liveicon video
Black Leather Jacket

Broken Cardoor Blues

Broken Household Blues

Free

Holding On To Love

Irony