BOURJOY

Né dans la capitale éphémère de la pop, Reims, Bourjoy propose une musique à la fois moderne et intemporelle, détachée des codes et des cycles.


Bourjoy est le projet solo de Greg Blanchon, par ailleurs programmateur du Festival Off Off Off des Nuits de Champagne depuis plus de quinze ans (https://nuitsdechampagne.com/le-projet/article/le-festival-off-off-off -), et coordinateur

 des adhérents du POLCA (Pôle Musiques Actuelles de Champagne-Ardennes), et donc à ce titre l’un des acteurs majeurs de la musique sur ce territoire.


Le premier groupe de Greg fut un groupe de rock français né au début des années 2000 dans la tradition de ce moment : Huck. Un album est sorti en 2011 : « Faire parler la foudre » (Volvox). Ensuite, la moitié du groupe ayant voulu faire évoluer son univers musical, un nouveau projet, OK Choral vit le jour. OK Choral distille un mélange de pop en français, d’électro et une énergie venue du rock. Un album est réalisé en 2018. Il connait un bon accueil des médias : " Redoutable par son efficacité, OK Choral rappelle l’esprits et la malice de la new wave, cependant que les mélodies extorquées à leurs synthés analogiques sont flambant neuves " -Les Inrocks ; " Quand la pop française se laisse pervertir par un rock electro délicieusement crade, le mélange est fascinant et toxique " – Oui FM ; " Ce trio parvient à associer claviers analogiques, guitare sous influence Sonic Youth et batterie offensive à un chant harmonieux. Le résultat est aussi troublant que séduisant. " Rock & folk.

L’album est accompagné de trois clips : « Collision » (réalisation Vianney Meurville & Olivier Gobert), « Le centre du monde – réalisation Florian Forléo) et « Pourvu que la nuit soit longue » (réalisation Rod Maurice), tous les trois diffusés en télé (CStar, W9, MTV et MCM). 

Boujoy éclot à Reims. La rencontre de Greg Blanchon avec Olivier Leclere (batteur, percussionniste de The Shoes ou Woodkid) lui permet de développer une nouvelle facette de son univers. La musique du moment est souvent faite de mélange, les auteurs et compositeurs n’hésitant pas à mixer pop, rock, électro, rap, et chanson Française voire de la musique des années 80. Cela donne des choses très différentes, d’Eddy de Pretto à Voyou en passant par Clara Luciani, Juliette Armanet ou Hervé.
Bourjoy s’inscrit dans cette mouvance. Mais s’il propose une musique à la fois moderne et intemporelle, il sait se détacher des codes et des cycles. Exigeant sans être intello, évident sans être simple, Bourjoy est à l’image de notre époque : à la fois grisant et désenchanté...
L’exploitation du titre « Tempête » en clip permettra de lancer l’histoire de Bourjoy qui est un nouveau projet. Il sera accompagné d’un travail vers les radios. Il devra accompagner la sortie d’un premier album fixé au 12 juin.

MGR-3112.jpg
  • YouTube